vendredi 16 juin 2017

"Oh non, pas une fille !" Béatrice Ruffié Lacas & Yvan Postel. Nats Editions.

Chronique de

Béatrice Ruffié Lacas & Yvan Postel.  Nats Editions.

L’histoire :

Raphaël, Romain et Grégor, trois garçons sont à la plage avec leurs parents, qui vont profiter du moment de calme pour leur annoncer la venue d’un nouveau-né.

« Quoi, encore ?! ». Les garçons n’accueillent pas la nouvelle avec grande joie. Rentrés à la maison, ils ne sont guère heureux. Et dès le lendemain, ils se mettent à conspirer. En effet, ce bébé qui va arriver va leur voler … leurs jouets, leurs parents, et puis, il va pleurer, il va n’y en avoir que pour lui. Et ça, ils ne sont pas d’accord. Et c’est le tout petit frère qui va le dire à sa maman.

"Eh bien, tu n’auras pas de petit frère" lui dit sa maman. Mais comment est-ce possible ? Simplement, c’est une petite sœur qui va agrandir la famille.

Et finalement, ce n’est pas si mal, une petite sœur. On n’est pas obligé de repeindre sa chambre en rose, et quand elle sera là, tout le monde va finalement l’adopter. 

Ce que La Muse en pense :

Très joli livre, à recommander notamment pour les familles qui vont s’agrandir (mais pas que). 

Quoiqu’on en dise, l’arrivée d’une petite sœur (ou d’un petit frère) perturbe toujours un peu l’équilibre familial instauré, et il est important que les enfants puissent s’exprimer à ce sujet. Ce livre est intéressant, car drôle, et en même temps, il ne fait pas l’impasse sur la colère des enfants.

De surcroît, il est très bien au niveau de la relation fille / garçon et des stéréotypes qui existent encore bien trop : et oui, pourquoi est-ce qu'une fille ne jouerait pas au foot ? 

Les illustrations sont très agréables, la plupart du temps sur la belle-page, ce qui est normal, un personnage est parfois glissé sur la page de gauche, avec le texte. Elles ne prennent pas toute la page, ce qui donne plus d'expressions aux personnages. Une seule fois, d'importance, la belle-page accueille le texte, lorsque Raphaël pleure et dit à sa maman qu'il ne veut pas de petit frère. Tout cela est très bien structuré. 

Un ouvrage agréable signé Béatrice Ruffié Lacas & Yvan Postel chez Nats Editions.


Partenaire Nats Editions. Merci pour le SP.

vendredi 9 juin 2017

Des vidéos ? Voici Perrine Ryrah, Noël Gaillard et Roland Fuentès

A la FNAC Belleville, le 20 mai, trois rencontres très sympas. 

Perrin Ryrah, Noël Guillard et Roland Fuentès.

Un petit clic sur chaque image pour voir et écouter les vidéos : 


Perrine Ryrah

Noël Guillard

Roland Fuentès



La Muse,
ravie de ces trois rencontres


vendredi 26 mai 2017

"Merci mon père" un parcours de vie dans la Loire (1940-1970) de Jean-Louis Gay



« Merci mon père » de Jean-Louis Gay. Editions les Passionnés de Bouquins.

« Merci mon père » est une très belle découverte et je remercie sincèrement les éditions Les Passionnés de Bouquins pour ce très bel SP.

En effet, vous ne le saviez peut-être pas, mais mes grands-parents ont habité st-Etienne, dans la Loire, donc. Aussi, j’ai retrouvé beaucoup de belles choses de mon enfance avec ce magnifique témoignage que l’auteur a voulu laisser à son père.




Une histoire d’amour qui lui a été cachée, celle, réelle entre sa mère et son père. Mais pourquoi a-t-elle été cachée ? Vous le découvriez en lisant le livre.

Il est très beau. La description de l’enfance et du dur labeur du père est merveilleuse. La nouvelle habitation, l’ascension sociale, les découvertes …

Mais aussi, à Firminy, le moment où l’enfant découvre que son père participe à la bonté, aux œuvres sociales, sous forme indirecte, bien évidemment, mais en faisant en sorte que chacun, riche ou pauvre, puisse profiter de chaque instant important de sa famille.

Et ce père fera tout, tout pour que sa famille ne manque de rien. Après la vente de son magasin, et des problèmes bancaires liés, il travaillera deux fois plus afin que son fils continue sa scolarité dans l’école privée où il est inscrit.

On sent beaucoup d’émotion dans les descriptions, pour moi qui ai connu le département, j’avoue que certains noms m’ont fait frissonner…

L’histoire de Jean est belle. Elle est non seulement belle, mais elle est rayonnante, simple de beauté et extrêmement bien décrite. C’est un régal que je vous recommande. Ce n’est pas seulement l’histoire d’un père et de son fils, mais aussi le rappel de toute une vie, de plein de vies. C’est beau, vraiment beau.

« Merci mon père » et Merci à Jean-Louis Gay pour ce magnifique témoignage.

Cette chronique a été réalisée dans le cadre d’un service presse (SP). Merci aux Passionnés de Bouquins pour ce bel envoi. 


La Muse, nostalgique ;)

jeudi 25 mai 2017

The Muse's Pokorettes !!!

Coucou !!! Comme vous le savez, la Muse est partout, et même là où on ne l'attend pas !

Avec un super service d'ordre qui nous a rassurés (remarque, heureusement que je n'ai vu le journal à la télé QUE le lendemain, sinon, j'avoue, je n'aurais été aussi zen), on est partis à quatre rencontrer .... M. Pokora. (Ouiiiiiiii, j'assume mon côté groupie et je vous mets même le lien vers son site officiel : clic ici pour aller sur le site officiel de M.Pokora).

Au début, c'était pour faire plaisir à Mini-Muse (cadeau).

Mais bon, avec Henry, mon gone à moi, que je vous ai déjà présenté puisqu'il travaille pour un super bouchon lyonnais (clic ici pour découvrir Le Chabert Bouchon Lyonnais vu par La Muse), et Marie Garnier, une super auteure jeunesse qu'on ne présente plus (mais si besoin, clique ici : à la rencontre de Marie Garnier), on a emmené Mini-Muse voir son idole.

Et le jeune homme est généreux. Et en concert, et ailleurs. Son concert ? Un petit bijou, réglé au millimètre, style show à l'américaine. Il y avait même des effets pyrotechniques (pour dire !!!).

Bref, les groupies que nous étions ont bien chanté (tu penses bien, Cloclo, on est fans), certains ont découvert des titres, et en cadeau, je vous poste un peu de bonheur, parce que ça fait toujours du bien, surtout ces temps-ci.

Clique pour apprécier le bonheur en cadeau :




Pour résumer, un grand, un énorme merci à M.Pokora pour tout ce bonheur !

J'en profite pour remercier la Halle Tony Garnier pour son accès handicapés, qui permet à tous (même fatigués) d'aller à un concert. Je n'aurais jamais pu sinon. 

Et puis, un grand merci au taxi (qui a fait 2 aller-retours dans la soirée. Il aurait mieux fait de venir au concert, tiens !).

Merci, M. Pokora, c'était génial !!! On était des Muse's Pokorettes, ce soir-là !!! 




Les Muses,
Muse's Pokorettes, ravies

dimanche 21 mai 2017

Il était TROIS fois ... 3 belles rencontres samedi 20 mai à la FNAC Belleville

Ce samedi, à la FNAC Belleville, c'était super sympa. En effet, il n'y avait pas un, ni deux, mais bien trois auteurs qui étaient présents pour dédicacer leurs livres.

Et La Muse était bien évidemment de la partie (ben oui, hein !).

Alors, voici le petit reportage photo, les vidéos arrivent très vite sur la chaîne Youtube de la Muse que vous pouvez retrouver en cliquant sur ce lien : (et profitez-en pour vous abonner !). 




Qui y avait-il donc à la FNAC ? Réponse, en images :


3 auteurs au top : Ryrah, Roland Fuentès & Noël Gulliard
(Merci à Noël pour la photo)

C'et pas beau, ça ?
Non mais, j'suis complètement fan !!!

Elle est magnifique, cette dédicace pour Mini-Muse

Mini-Muse annonce : tadaaaa : Roland Fuentès !

Roland Fuentes & La Muse

Noël Guillard, un coeur gros comme ça !
(et en plus, il écrit bien, là, il m'écrit une adorable dédicace).


Un grand merci à l'équipe de la FNAC Belleville pour son accueil et à ces trois Artistes pour leur bonne humeur !